PEINTRE – GRAVEUR – DÉCORATEUR

​Né en 1966, Cyr est issu de l'École nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris. Il vit et travaille en Touraine, où il explore avec virtuosité les techniques de la taille douce et du monotype.

En savoir plus...

Cyr Boitard

PARCOURS ARTISTIQUE

 Né en 1966 à Paris, Cyr grandit dans un contexte familial propice à développer ses facultés d'observation et à nourrir son épanouissement artistique. Son père, diplômé de l'ENSAD, décorateur de théâtre et d'opéra, l'encourage vivement à explorer la même voie. Sa mère, est peintre et élève de Chapelain-Midi. Fréquentant dans l'enfance le Louvre de façon assidue, il dessine de longues heures, s'imprégnant des maîtres français et italiens, y affinant son trait sensible et ardent. A quinze ans, il rentre à l'académie Charpentier et suit les ateliers de la Grande Chaumière, s'exerçant par ailleurs à dessiner en regardant les films de Dreyer à la cinémathèque. Mouvements, introspection, clair-obscurs et narration cinématographiques nourrissent son imaginaire et son rapport à l'image.

 

À seize ans, il rentre à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs. Durant ses études, il fonde le collectif Manomano avec ses amis des arts déco. Ce collectif est réuni autour d’une idée d’intervention plastique totale. Si certains sont peintres, les autres sont graphistes, cinéastes, photographes ou musiciens; leurs influences principales étant le Pop art, The Velvet Underground, les Surréalistes, le punk rock, les comics, le cinéma expressionniste allemand et le futurisme russe des années 1930. Liés à la Figuration libre, leur principe est de créer des interactions entre leurs propres œuvres ; de ce concept émerge une multitude d’exécutions-ventes aux enchères de peintures, des installations, des affichages sauvages et au fil du temps la réalisation de films expérimentaux, qui deviendront leur domaine de prédilection. De part ce collectif et ses actions in-situ, il rencontre Basquilat, Keith Haring, les frères Ripolin avec qui il expose.

 

En 1990, Cyr signe les décors et costumes sur l’opéra bouffe de Téléman, Pimpinone. À cette époque, il est aussi décorateur sur de nombreux clip vidéo pour Claude Nougaro, Sylvie Vartan, Bernard Lavillier, Patrick Bruel, Enzo Enzo... et des publicités (Vogue, etc).

 

......................................CINÉMA .............................Il travaille pour le cinéma en tant que chef décorateur pour les films :

- "L’ ombre du doute", d'Aline Issermann (1993)

- "Les Cents et une nuits", d'Agnès Varda (1994)
- "À la belle étoile", d'Antoine Desrozières (1994)
- "Dieu, l’amant de ma mère et le fils du charcutier",   d'Aline Issermann (1995)

 

Par ailleurs, il exerce le métier de décorateur en répondant à de nombreuses commandes de fresques : hôtels prestigieux, chapelle du XVI° siècle et hôtel particulier à Richelieu, Grands magasins (Harrod’s, Londres). 

 

.....................................EDITION ............................
1990 : Imprimeur avec Sébastian Birchler, Editions Lalaux
2000 : L’Envol des Protopopov
, Éd. "Un bout d'être Humain"

EXPOS & DISTINCTIONS

 

Mars 2015 :

Lauréat de la 10° Biennale Internationale de

gravure contemporaine de Liège , BAL de Liège

*

Revue "Arts et métiers du Livre / janvier 2015

"Cyr Boitard, peintre graveur de monotypes"

 

 

2013 / 2014 / 2015 :  Journée de l'estampe contemporaine, Place Saint Sulpice (Paris)

 

Avril 2015 :  Expo atelier Jambe de Bois / Galerie l'Œil Vagabond (Meung sur Loire)

Janvier 2015 :  "7 graveurs graveurs" / Galerie Nathalie Béreau (Chinon)

 

Octobre 2014 :  Salon de l'estampe contemporaine, Esplanade des Invalides (Paris)

 

Mai 2014 :  Grand marché d'art contemporain / Bastille (Paris)

 

Avril 2014 :  Expo de la Jambe de Bois / Galerie Nathalie Béreau (Chinon)

 

2013 : « Pop Sex TV Art Show » / Barrister's Gallery, NEW ORLEANS

 

2009 : « Peintures sous pression » / Galerie Acéphale (Tours)

 

1999 : Exposition à la Connoisseur's Gallery, avec le peintre Gravleur (Paris)

 

1997 : Exposition à la Connoisseur's Gallery, 28 rue Mazarine (Paris)

1980’ s : Exécution-ventes aux enchères avec les Manomano. Investir un lieu, une ville et réaliser en quelques jours une grande série de tableaux sur supports divers, , puis vente aux enchères aux cours de soirées artistiques (Paris, Bordeaux, Rouen, Lyon, le Mans et Barcelone...). Affichages sur des panneaux publicitaires, technique expérimentée avec les Frères Ripoulin. Parmi eux : Sophie Dutertre, Raphael Gray, Patrick Platel…

> Exposition du groupe par la Galerie Grindel (Rouen), édition de la revue « GASP » (1985)

 

> « Le rock, la ville, la rue », Le Mans (1985) / Loïc Bocquien, commissaire de l’exposition : série d’interventions plastiques remarquées en créant des installations.  Transformation du chantier du centre ville en exposition de peintures & exécution-ventes in situ.

 

> « Biennal, Produccions cultural juvenils de l’Europa mediterrania » de Barcelone, 1985. Intervention en direct et conception d'une installation faite d’objets récupérés dans les rues de la ville.


 

 

 

© 2018 par Hermance des Robert / hdesrobert(a)yahoo.fr

Mentions légales